davyjouanin

12 avril 2009

Grands cœur malade

Publié par davyjouanin dans

Grands cœur malade

Grondé par les voies au basse

Râle et ce qui vit,

Ami à ceux qui voilent

Noël des cœurs,

Dents des Crocs encore

Somme,

« Clairci » et vit la aussi,

On offre sa maison à ceux qui l’appartient,

Et un souffle de merci,

Un trait trace aux routes passées

Raison vient à cette espace,

Moudre aux pétris,

A lancer je préfère

Lancer,

A marcher je préfère

Dialoguer,

Et..

à Grand Corps Malade, le 19/12/2008

Laisser un commentaire

Conscience Universelle |
onemesis |
humeur poétique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | migwenn
| l'amour est un tout qui ne ...
| 69lyon76