davyjouanin

13 avril 2009

à Marion

Publié par davyjouanin dans

Moulé à louche à se tenir en l’air, reprend ce rythme avec une voix si Rauh et si rassurante, 

A border elle les collectionne,  ici les vents se poussent, et s’envahissent, ils le veulent cette horizon sans limite, 

Reine des nouvelles, imbibe ta terre fleurie lettre au suprême, ouvre ses yeux, au loin du fond tu me dessines cette scène des nus avec ses poires, la plus grande des pudeurs, les intimistes se sont endormis, 

Istres est ce port qui lève ses yeux au courageux des siens, 

On tient peu être se qu’on amarra ou rêva 

Nous avons un espoir

à Marion, le 11/04/2009

Laisser un commentaire

Conscience Universelle |
onemesis |
humeur poétique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | migwenn
| l'amour est un tout qui ne ...
| 69lyon76